Quotidien : 25 Octobre 2006 -- La Sainte Trinité

Publié le par 2L

Quotidien : 27 Octobre 2006
 
La Sainte Trinité
 
A l’orée des fêtes de la Toussaint, voici qu’une nouvelle série télévisée qui débarque sur nos écrans avec un œcuménisme verdoyant sous la forme trinitaire de représentants politiques bien affamés de pouvoir.
 
La nouvelle forme de l’étripage consiste à se positionner sur une estrade pour s’envoyer des tartes aux œufs pourris tout en regardant, non pas de face, mais le public. Ces joutes oratoires permettent de s’entendre parler sans que d’autres puissent esquisser la moindre réponse. Le principe, tout démocratique, relève d’un codicille masochiste : se faire rincer la tête pour le plaisir.
 
L’ecclésiaste en contre partie, l’une se prenant pour « Moi, l'Ecclésiaste, j'ai été roi d'Israël à Jérusalem. J'ai appliqué mon cœur à rechercher et à sonder par la sagesse tout ce qui se fait sous les cieux: c'est là une occupation pénible, à laquelle Dieu soumet les fils de l'homme ». Le problème, qui est de taille pour les anglo-saxons, anglicans pour être sûrs, est qu’ils ne soutiennent guère la Vierge Marie, et pour qui on ne peut être vierge et avoir un enfant à la fois. Alors pour être blairiste, il faut avoir du culot. Surtout, quand,  dans votre dos, un tas de ronchons vous épie par jurys citoyens interposés ! C’est rassurant de parler en qualificatifs tonitruants lorsqu’il s’agit de démocratie ….  sociale, directe, participative ….. des mots qui compromettent leur sens et mais qui titillent l’oreille du mal compris. La démocratie est un tout, qui justifie à elle seule son application. A moins qu’elle ne soit cubaine ou nord-coréenne, iranienne ou érythréenne ….. De toutes les façons, les sauces sont faites pour être détournées de leurs origines.
 
Que Mme Royal explose en « revendiquant l’objectif d’ordre juste et de sécurité durable parce que c’est avec un ordre juste qu’on met fin aux inégalités, au désordre des insécurités, au désordre des exclusions », elle ne fait que reproduire le schéma calamiteux que d’autres satrapes ont tenté d’infléchir, depuis le début du 20ème siècle, dans l’inconscient des hommes. Un voyage vers le vide sacré.
 
Que Mr Fabius s’enflamme sur « le critère du succès sera celui-là, à savoir qu’à la fin de mon mandat, les jeunes aient repris confiance dans l’avenir ….. », fera de lui le vrai gourou du principe fondamental de l'hermétisme : «  Tu es Tout... Tout est en toi. Ce qui est en haut, est comme ce qui est en bas. Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut ». Cette faculté de la prescience lui ouvrira sûrement les portes à tout, démagogie aidant. Tout ce que possède le macrocéphale, les hommes, sauront-ils en posséder aussi ? Car le succès, il le prédisait déjà. Très fort !
 
Que Mr Strauss-Kahn suggère que «  dans les quartiers où les écoles ont mauvaise réputation, il faut quinze élèves par classe, rebâtir les écoles, créer des classes d’excellence ….. », il ne lui reste qu’à se poser la question de son inaction révélée, de l’époque où il était ministre des finances ! Ou peut-être qu’à cette époque-là, les enseignants avaient tous les moyens pour travailler dans la quiétude et que les écoles avaient bonne réputation ? Surtout avec des classes qui tournaient valeureusement autour des quarante élèves dans ces années-là !  

Le champ de foire est assez grand pour une rave-party politicienne. Oyez, cher peuple, la nuit est douce.

------------------------------

Quotidien : 25 Octobre 2006
 
Ca y est : on y arrive
De la Démagogie au Populisme de Gauche
 
Où est le Mur mes aïeuls ! Afin que je rebrousse chemin !!!
 
Ah ! Ces propositions de Mme Royal sont forcément royales. En peu de temps, elle, qui ne se refusait pas de s’acclimater au flou du shit, commence enfin à dévoiler le tirant d’eau de son programme. Car elle a enfin un programme, pas celui du PS ! Un programme concocté certainement par son playboy de la com’.
 
Ah cette bonne affaire « les Jurys citoyens » ! Il y a des mots que les politiques affectionnent (citoyen, démocratie, républicain, …..), qu’une fois utilisés, ils n’ont plus rien à dire parce que c’est tout dit. Ces jurys qu’elle veut qu’ils soient présents dans tous les secteurs de la société ressemblent fort à la politique déjà usitée par d’autres : les maoïstes, les staliniens, les cubains, les khmers rouges, les coréens du nord, les vietnamiens et surtout par le moustachu des années 39-45 ! Comme ces commissaires politiques qui accompagnaient les délégations ou groupes d’individus sortant des anciens pays de l’Est. Et qui, pour leur confort personnel, repartaient de l’Ouest, avec des moteurs Mercédès pour les pièces détachées, avec des outils et du matériel ménager, du vin et des whiskyes, des vêtements, qu’eux seuls pouvaient se le permettre. Ils empiétaient et s’ingéraient dans la vie intime des gens en gangrenant le tissu familial. Mme Royal a oublié les vicissitudes de la société française de ces années de guerre où la délation s’érigeait en vertu participative.
 
C’est ce qu’elle appelle ‘l’ordre juste’’. Mais ce qui est juste pour les uns ne l’est pas forcément pour les autres. Dirions-nous que la société nord-coréenne suit un ordre juste ? Alors que son président ne cesse d’endoctriner la plèbe ! Et quand elle pousse son absolutisme jusqu’à parler d’un ‘’ encadrement militaire ‘’, l’on peut se poser la question de son ignorance : l’armée n’est-elle pas une structure encadrée de surcroît ? Quant à ressasser les notions fondamentales que sont : «  l’Education est la base de tout …. Les fondamentaux de la famille : protection, éducation, amour, transmission des interdits … », c’est, comme diraient les étudiants connaissant la vie quotidienne, empapaouter les mouches avec des gants de boxe et des lunettes de ski !
 
Qu’a-t-elle réalisé, alors qu’elle était ministre déléguée à l’Enseignement scolaire, ministre déléguée à la Famille, à l’Enfance et aux Personnes handicapées ? A-t-elle abordé les problèmes cruciaux lorsqu’elle était aux affaires de la Jeunesse et des Sports puis des Affaires sociales ? On en doute, mais après tout, peut-être que les titres de championnes du monde de nos équipes de Football et de Handball provenaient de ses concertations permanentes avec les entraîneurs en jurys citoyens !
 
Demandez à cette mère de famille de 12 enfants en quinze années de grossesse, habitant dans un grand ensemble, pléonasme du dépotoir des laissés pour compte d’une grande ville de l’Ouest, comment elle a pu ingurgiter, en une seule fois, la tablette mensuelle de pilules contraceptives. Pour raison de commodité, disait-elle à l’assistante sociale et à l’infirmière du collège de l’un de ses rejetons d’un soir ! Qua-t-elle donc fait notre ancienne ministre des années 2000-2001 pour ces gens-là ? Une aide financière de commisération ! A votre bon cœur, Madame, comme disaient les va-nu-pieds de l’époque, à la sortie des offices le dimanche.
 
En 1994, au cours d’une réunion avec les élus du RPR, Jacques CHIRAC disait ceci : « Je vous étonnerai par ma démagogie ». Honnête avec lui-même, il l’a appliquée.
 
Mme Royal ne s’adresse plus aux adhérents du PS mais aux français avec la même conviction,  avec la fougue en plus, pour aller encore plus loin. Le populisme de l’extrême droite, teinté et épicé de démagogie retardataire, sert la soupe à ses affidés militants. La dignité consiste à se détourner des restes lâchés aux sans-culottes.
 
Lorsqu’on va dîner avec le diable, il faut savoir choisir sa cuillère !

Publié dans Quotidien ( Le )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article